CAC 40 - CSG

CAC 40 :

Lancé le 1er janvier 1987 par la Société des Bourses Françaises, l'indice CAC40 constitue le baromètre de l'évolution des actions françaises. Sa méthode de calcul consiste en une moyenne pondérée par les capitalisations boursières des 40 valeurs choisies parmi les 100 plus importantes sociétés cotées du marché parisien.

 

Cap :

Garantie de taux plafond qui permet à l'acheteur de se prémunir contre une hausse de taux moyennant le paiement d'une prime. De fait, le cap représente, pour celui qui l'achète le droit d'emprunter à un taux d'intérêt plafond préalablement fixé, un certain montant sur une période donnée.

 

Capital :

Somme versée par l'entreprise d'assurance au bénéficiaire désigné du contrat ou à ses ayant droits.

 

Capitalisation :

Technique actuarielle qui détermine la valeur active d'un capital sur une période donnée et qui consiste à intégrer dans le capital le revenu que celui-ci génère.

 

Capital social :

Somme apportée, en espèce, par les actionnaires, lors de la création de l'entreprise. Le capital social peut-être augmenté au cours de la vie de l'entreprise. Il est divisé en autant de parts qu'il y a d'actions émises. La valeur de chaque action (valeur nominale) représente une partie du capital.

 

Collar :

C'est la combinaison achat de cap/vente de floor ou achat de floor/vente de cap, et qui permet à celui qui en a eu l'initiative de pouvoir emprunter ou prêter dans une fourchette de taux fixés à l'avance, un montant sur une période prédéfinie, moyennant une prime.

 

Commissaire aux comptes :

Nommé par l'assemblée générale pour une période de six ans, il examine les comptes et donne son opinion sur leur régularité. Il veille à la justesse des données intégrées dans les comptes et à la pertinence des moyens mis en place pour les obtenir. Son opinion s'exprimera soit par une certification pure et simple des comptes, soit par une certification avec réserves, soit par un refus de certification. Dans le cas d'un FCPE, le Commissaire aux comptes est désigné pour six ans par la Société de gestion.

 

Compartiment (OPCVM) :

OPCVM composés de plusieurs compartiments à gestion séparée correspondant à des orientations de placement différentes, mais constituant une même entité juridique; l'investisseur peut répartir ses achats entre plusieurs compartiments et transférer une partie de son patrimoine d'un compartiment à l'autre, sans frais ou à frais réduits.

 

Conseil de surveillance de FCPE :

La gestion du FCPE est contrôlée par un Conseil de Surveillance, composé de représentants des salariés et de représentants de l'Entreprise. Ce Conseil a notamment pour fonction d'examiner le rapport annuel de gestion et de donner son accord préalable à toute modification du règlement du FCPE.

 

Contrat de capitalisation :

Contrat proposé et géré par une compagnie d'assurance selon le mécanisme de la capitalisation. Il est matérialisé par un titre au porteur et peut être souscrit de façon anonyme. Il est soumis aux droits de succession mais les bénéfices financiers bénéficient de la même fiscalité que l'assurance vie (sauf en cas d'anonymat).

 

Contrat en euros :

Investis en obligations en euros, les contrats en euros sont certainement les types d'assurance-vie les moins risqués. Comparés aux contrats multisupport, ils sont donc rarement les plus rentables. Dans certains cas, l'émetteur pourra même garantir un taux minimum.

 

Contrat multisupport :

Contrairement aux contrats en euros, le contrat multisupport permet à l'investisseur de diversifier ses placements et d'accroître sensiblement la rentabilité de son assurance-vie en l'orientant davantage actions par exemple. Il existe de nombreux contrats multisupports que le futur souscripteur devra étudier avec soin pour optimiser sa gestion

 

Coupon :

Il représente la rémunération liée à la détention d'un titre obligataire. Cette rémunération contractuelle est souvent versée annuellement/trimestriellement au détenteur de l'obligation.

 

Courbe des taux ou Courbe de rendement :

La courbe des taux permet de visualiser la relation existante entre les valeurs des taux d'intérêt et leurs termes. D'une manière générale, cette courbe est croissante du fait de l'existence d'une prime de risque (taux longs supérieurs aux taux courts). Cependant, cette courbe peut s'inverser notamment quand les opérateurs anticipent une baisse de l'inflation.

 

Cours :

Prix d'une valeur mobilière résultant de la confrontation des offres et des demandes exprimées pendant une séance de Bourse. En général, s'il y a plus de demandes que d'offres le cours monte. S'il y a plus d'offres, le cours aura tendance à baisser.

 

Cours de référence :

Dernier cours coté ou dernier cours indicatif publié par EURONEXT PARIS, servant de base à l'établissement d'un cours d'ouverture ou au calcul de seuils de variation.

 

CRDS (Contribution au Remboursement de la Dette Sociale) :

Prélèvement fiscal s'appliquant aux revenus d'activité ainsi qu'aux revenus de capital ( revenus du patrimoine, produits de placement français soumis au prélèvement libératoire, revenus de l'épargne exonérés d'Impôt sur le Revenu.

 

Crédit :

Terme générique pour désigner le marché des obligations émises par des entreprises.

 

Crédit d'impôt :

Somme prélevée par la société émettrice sur le montant des revenus qu'elle distribue à ses actionnaires, pour la verser à l'Etat au titre de l'Impôt sur les Sociétés. Il est déductible de l'Impôt sur le Revenu de l'actionnaire ou lui est remboursé s'il est supérieur au montant de l'impôt à payer. Equivalent dans son principe à l'avoir fiscal, le crédit d'impôt s'applique uniquement aux valeurs autres que les actions françaises.

 

CSG (Contribution Sociale Généralisée) :

Prélèvement fiscal dont l'assiette est identique à celle de la CRDS.