Toute l'actualité

    Nouvelle gestion de vos FCPE par Humanis Gestion D'Actifs

  • Une nouvelle gestion financière pour vos fonds 

     

    Depuis le 1er mai 2018, Inter Expansion-Fongepar, du groupe Humanis, et Prado Epargne, issu d’AG2R la Mondiale, ont rapproché leur activité d’épargne salariale. 


    Par conséquence, la gestion financière de vos fonds sera désormais assurée par Humanis Gestion d’Actifs (HGA). 

    Cette évolution a reçu l’accord des Conseils de surveillance de chaque fonds multi-entreprises ainsi que l’agrément de l’Autorité des Marchés Financiers.

     

     

     Conformément à la réglementation, chaque salarié porteur de parts (c’est-à-dire qui a des avoirs investis sur un fonds) va recevoir par courrier une ou plusieurs lettre(s) d’information qui détaille(nt) de manière exhaustive les modifications qui interviennent à partir du 30 juin et du 3 juillet 2018.

      

     

    Les lettres d'informations indiquent également votre changement de Teneur de comptes qui s'est traduit par une transmission universelle de patrimoine le 14 juin 2018 de Prado Epargne en faveur d'IEFP Epargne Salariale (anciennement Inter Expansion-Fongepar).

    Cependant, pas de changement pour nous contacter: votre site internet www.pradoepargne.com et votre numéro de relation client ne change pas.

    Les lettres sont d’ores et déjà disponibles dans les documents à télécharger de votre
    tableau « Vos FCPE » ainsi qu’au sein de votre espace client.

     

     

     

     

    Des opérations plus simples et plus rapides

     
    A compter d’octobre 2018, nous effectuerons la valorisation de vos fonds, c’est-à-dire le calcul du prix de la part du FCPE, tous les jours, contre une fois par semaine auparavant. Cette amélioration de service, totalement gratuite, aura pour avantage de raccourcir les délais d’investissement et de rachat.
     
     

     

    Télécharger  l’information aux entreprises

    Télécharger l’information aux épargnants

     

    Épargne salariale : Humanis, CNP Assurances et AG2R LA MONDIALE consolident leur partenariat

  • Inter Expansion-Fongepar, la société dédiée à l’épargne salariale du groupe Humanis, dont CNP Assurances est actionnaire, et Prado Épargne, la société de gestion d’épargne salariale d’AG2R LA MONDIALE, unissent leurs expertises et leurs moyens afin de créer l’acteur de référence issu du monde paritaire et mutualiste.

    Pour en savoir plus, cliquez-ici ! 
     

    Prélèvement à la source : quels impacts sur l’Epargne salariale ?

  • Prélèvement à la source : quels impacts sur l’Epargne salariale ? 

    Dans le cadre de la mise en œuvre en 2019 du prélèvement à la source, l'année 2018, dite « année blanche », est une année de transition. Certains types de revenus, notamment les salaires perçus en 2018 ne seront pas imposables en 2019.

    Cependant, les primes de participation et/ou d’intéressement perçues en 2018 et non placées sur un dispositif d’épargne salariale (PEE ou PERCO) seront considérées comme des « revenus exceptionnels » et feront l’objet d’une imposition en 2019 (au titre des revenus de 2018). 

    En revanche, les sommes affectées en 2018 à un dispositif d’épargne salariale (PEE/PERCO) continueront d’être exonérées d’impôt sur le revenu.
     

     

    Enfin, concernant la monétisation des droits inscrits sur un compte épargne temps, ces derniers continuent d’être exonérés d’impôt sur le revenu dans la limite de 10 jours par an transférés dans le PERCO.

    Pour plus amples informations, rendez-vous sur le site officiel du gouvernement : www.economie.gouv.fr/prelevement-a-la-source

     

    Hausse de la CSG et Fin des Taux Historiques : ce qu’il faut retenir.

  • La Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2018 publiée au Journal Officiel le 31 décembre 2017 prévoit une hausse de la CSG de 1.7 point en contrepartie de la suppression de la cotisation salariale d’assurance maladie et de la diminution de la cotisation salariale d’assurance chômage. 

     

    Ainsi, à compter du 1er janvier 2018, la CSG : 
    -  sur les revenus d’activité passe de 7.5% à 9.2% ; 
    -  sur les revenus de capital passe de 8.2% à 9.9%.


    En outre, il est également mis fin au mécanisme appelé « taux historiques » des prélèvements sociaux sur les revenus de placement.

     

    Quels sont les impacts pour l’épargne salariale ? 


    A l’entrée,

     

     ·         Pour l’entreprise : les quotes-parts de participation, les primes d’intéressement et l’abondement versés aux bénéficiaires à compter du 1er janvier 2018 seront assujetties à un taux global de CSG/CRDS de 9,7% (9,2% au titre de la CSG et 0,5% au titre de la CRDS) au lieu de 8% précédemment (7.5% pour la CSG et 0.5% pour la CRDS). 
    ·         Pour le salarié : désormais, il percevra donc 90.3% des sommes brutes issues de la participation, de l’intéressement ou de l’abondement versées par l’employeur contre 92% auparavant.

     

     A la sortie, lors de la récupération de l’épargne constituée sur un dispositif d’épargne salariale à compter du 1er janvier 2018 par à un bénéficiaire,

      

    ·          Les plus-values générées sur des versements effectués à compter du 1er janvier 2018 seront soumis au taux de prélèvements sociaux en vigueur à la date du fait générateur, soit 17.2% en 2018 (contre 15.5% auparavant) ;

    ·          Les plus-values générées sur des versements effectués avant le 1er janvier 2018 seront :

    - Jusqu’à la fin de la période d’indisponibilité de l’épargne, calculées sur la base des taux historiques.  

    - Après la période d’indisponibilité de l’épargne, calculées sur la base du taux en vigueur au moment du fait générateur.

     

    Détail d’application des taux historiques :
     

    L’épargne salariale reste malgré ces mesures un produit d’épargne très attractif pour l’entreprise et ses salariés.