• Actualités

Toute l'actualité

    AG2R LA MONDIALE décroche la 3ème place au Palmarès des fournisseurs, du magazine "Gestion de Fortune"

  • Le "Palmarès des fournisseurs", célébré lors d'une manifestation mercredi 10 janvier dernier à Paris, recouvre une enquête annuelle réalisée auprès de plus de 3 800 conseillers en gestion de patrimoine indépendants répartis sur toute la France et s'appuie sur une méthodologie rigoureuse.  

     

    Il offre une vision à la fois quantitative sur le métier avec les sociétés les plus fréquemment citées par les conseillers interrogés, et qualitative, les professionnels sondés étant appelés à se prononcer sur la pertinence de la gamme de produits, la disponibilité commerciale ainsi que la qualité du back office des sociétés citées. La moyenne donne lieu à une note de 1 à 5.

    Avec une note légèrement supérieure à 3 et en progression, le Groupe  se voit cette année attribuer "trois étoiles" et  la troisième place du classement dans la catégorie Épargne salariale, marquant ainsi une présence ininterrompue sur le podium au cours des six dernières années. Cette nouvelle distinction se doit notamment à une meilleure qualité de service et à la qualité de la gamme de fonds gérés par AG2R LM Gestion d’Actifs. 

    Hausse de la CSG et Fin des Taux Historiques : ce qu’il faut retenir.

  • La Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2018 publiée au Journal Officiel le 31 décembre 2017 prévoit une hausse de la CSG de 1.7 point en contrepartie de la suppression de la cotisation salariale d’assurance maladie et de la diminution de la cotisation salariale d’assurance chômage. 

      

    Ainsi, à compter du 1er janvier 2018, la CSG :

    -       sur les revenus d’activité passe de 7.5% à 9.2% ; 
    -      
    sur les revenus de capital passe de 8.2% à 9.9%.

      

     En outre, il est également mis fin au mécanisme appelé « taux historiques » des prélèvements sociaux sur les revenus de placement.

     

      

     

     Quels sont les impacts pour l’épargne salariale ?

      
     Ø  A l’entrée,

     

    ·         Pour l’entreprise : les quotes-parts de participation, les primes d’intéressement et l’abondement versés aux bénéficiaires à compter du 1er janvier 2018 seront assujetties à un taux global de CSG/CRDS de 9,7% (9,2% au titre de la CSG et 0,5% au titre de la CRDS) au lieu de 8% précédemment (7.5% pour la CSG et 0.5% pour la CRDS). 

    ·         Pour le salarié : désormais, il percevra donc 90.3% des sommes brutes issues de la participation, de l’intéressement ou de l’abondement versées par l’employeur contre 92% auparavant.

     
    Ø  A la sortie, lors de la récupération de l’épargne constituée sur un dispositif d’épargne salariale à compter du 1er janvier 2018 par à un bénéficiaire,

     

    ·         Les plus-values générées sur des versements effectués à compter du 1er janvier 2018 seront soumis au taux de prélèvements sociaux en vigueur à la date du fait générateur, soit 17.2% en 2018 (contre 15.5% auparavant) ;

     

    ·         Les plus-values générées sur des versements effectués avant le 1er janvier 2018 seront :

     

    o    Jusqu’à la fin de la période d’indisponibilité de l’épargne, calculées sur la base des taux historiques.

     

    o    Après la période d’indisponibilité de l’épargne, calculées sur la base du taux en vigueur au moment du fait générateur.

      

     

    Détail d’application des taux historiques : 

     


    L’épargne salariale reste malgré ces mesures un produit d’épargne très attractif pour l’entreprise et ses salariés. 

    Gérer votre épargne en ligne !

  • Deux outils pour gérer votre épargne salariale en temps réel :
    - votre site Internet dédié
    - l'application smartphone PRADO EPARGNE

    Pour en savoir plus, cliquez-ici !

    Impacts des Lois Macron et Eckert sur l'épargne salariale


  • - Pour tout savoir sur la loi n° 2014-617 du 13 juin 2014 - dite « Loi ECKERT » - relative aux comptes bancaires inactifs et aux contrats d’assurance vie en déshérence, entrée en vigueur le 01/01/2016, cliquez-ici !

    - La Loi n° 2015-990 - dite Loi Macron - pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, a pour objectifs de simplifier les mécanismes d’épargne salariale, développer les mécanismes d’intéressement et de participation dans les PME de moins de 50 salariés et mieux orienter l’épargne salariale vers le financement des entreprises.

    Les impacts de la Loi Macron sur l'épargne salariale : 
    cliquez-ici 
    Quelles modifications pour l'intéressement?
    cliquez-ici.